Espace Presse

Amundi - Résultats 2017 et ambitions stratégiques 2020

Paris, France, 09/02/2018,  par Amundi

2017 : tous les objectifs annoncés lors de la cotation ont été dépassés
Collecte nette de 71 Md€ portant les encours à 1 426 Md€
Résultat net combiné[1] ajusté : 918 M€, en progression de 14%

Objectifs 2020 : une dynamique de développement et de rentabilité amplifiée
Collecte nette cumulée : ≥ 150 Md€
Doublement du résultat net par rapport à 2015 :
Objectif de résultat comptable ≥ 1 Md€, de résultat net ajusté [2]  ≥ 1.05 Md€

Exercice 2017

 Activité

  • Collecte nette combinée[3] élevée en 2017 (+70,6 Md€) 
    •  Au T4 2017 : une collecte soutenue (+13,1 Md€) tirée par le Retail et les actifs MLT[4]
  • Encours gérés[5] de 1 426 Md€ au 31 décembre 2017 

 Résultats

Des résultats combinés[1] en forte progression :

  • En 2017
    • Revenus nets ajustés[2] de 2 722 M€, en hausse de +7,5% vs 2016
    • Un coefficient d’exploitation[6] de 52,4%, en amélioration de 2,8 pts vs 2016
    • Un Résultat net part du Groupe ajusté[6] de 918 M€, en hausse de +14,1% vs 2016
  • Au T4 2017 :
    • Revenus nets[2] de 751 M€, en hausse de +11,6% vs T4 2016
    • Un Résultat net part du Groupe ajusté[6] de 269 M€, en hausse de +22,0% vs T4 2016

Résultats comptables[7] :

  •  En 2017 : Résultat net part du Groupe de 681 M€ vs. 568 M€ en 2016 (+19,9%)
  •  Au T4 2017 : Résultat net part du groupe de 209 M€, soit + 37% vs T4 2016

 Dividende    

  • Dividende proposé à l’AG : 2,50 € par action (+13,6% vs 2016)

Ambitions stratégiques 2020

 Orientations 

 stratégiques

  • Une stratégie de développement et une organisation confirmées
  • Un business model renforcé par l’intégration de Pioneer
  • Une dynamique de développement et de rentabilité amplifiée

 Objectifs

 2020 [8] 

  • Une collecte nette cumulée  ≥ 150 Md€ de 2018 et 2020
  • Un coefficient d’exploitation[1] ≤ 53%
  • Un résultat net ajusté[1] ≥ 1,05 Md€ en 2020, reflétant une croissance annuelle moyenne d’environ +7%[9]
  • Un taux de distribution du dividende de 65%
 
[1] Les données combinées visent à présenter les évolutions économiques d’Amundi après l’intégration de Pioneer, en année pleine, pour les exercices 2016 et 2017. Les données combinées intègrent donc 12 mois de résultat Pioneer pour ces deux années.
[2] Les données ajustées sont avant amortissement des contrats de distribution et avant coûts d’intégration de Pioneer qui ont une nature exceptionnelle.
[3] Données combinées intégrant Pioneer en 2016 et 2017
[4] Actifs hors trésorerie: actions, obligations, multi-actifs, actifs réels, alternatifs et structurés
[5] Encours et collecte incluant les actifs conseillés et commercialisés, et comprenant 100 % des encours gérés et de la collecte des JV asiatiques ; pour Wafa au Maroc, les encours sont repris pour leur QP
[6] Hors coûts exceptionnels liés à l’’intégration de Pioneer  et hors amortissement des contrats de distribution
[7] Les résultats comptables intègrent les résultats de Pioneer depuis la date d’acquisition effective (le 3 juillet 2017). En conséquence les résultats Amundi intègrent Pioneer seulement au 2nd semestre 2017. Pour 2016, les résultats Amundi n’intègrent aucun résultat de Pioneer.
[8] Voir détails et hypothèses page 7
[9] A partir d’un résultat net 2017 combiné et ajusté, incluant un niveau de produits financier normalisé
 

 

Paris, le 9 février 2018

Le Conseil d’Administration d’Amundi s’est réuni le 8 février 2018 sous la présidence de Xavier Musca et a arrêté les comptes de l’exercice 2017.

Commentant ces chiffres, Yves Perrier, Directeur Général, a déclaré :

« Comme en 2016, Amundi a dépassé en 2017 les objectifs commerciaux et financiers fixés lors de sa cotation fin 2015. Ces bons résultats confirment la puissance du business model d’Amundi. Celui-ci est renforcé par l’intégration de Pioneer  dans trois domaines clés : les capacités de distribution, les expertises et les talents. Dans ce contexte les nouveaux objectifs fixés pour la période 2018-2020 reflètent une amplification du développement et de la profitabilité avec, notamment, un doublement du résultat net par rapport à son niveau au moment de la cotation.».

***

I.Exercice 2017
Un très bon niveau d’activité, portant les encours sous gestion à 1 426 Md€, et des résultats en hausse sensible grâce à l’intégration de Pioneer et à la dynamique d’activité


En 2017, Amundi a connu une dynamique de croissance amplifiée par rapport à 2016, avec 70,6 Md€ de collecte nette[10] et un résultat net ajusté combiné[11] de 918 M€, en hausse de 14,1%.

Tous les objectifs annoncés lors de la cotation en novembre 2015 ont été dépassés :

  • Activité : une collecte[10] de 131 Md€ en 2 ans (2016 - 2017) supérieure à l’objectif de 120 Md€ en 3 ans.
  • Efficacité opérationnelle : un coefficient d’exploitation de 52,4%[10]en 2017, inférieur au maximum  annoncé de 55%, et l’un des meilleurs de l’industrie.
  • Rentabilité : une croissance de Bénéfice Net par Action de +12,5% en moyenne entre 2015 et 2017[12], un chiffre supérieur à l’objectif annoncé (+5% par an) malgré l’augmentation de capital réalisée en avril 2017.
  • Dividende : un taux de distribution de 65% en 2017, supérieur au taux annoncé de 60%.

Ces résultats ont généré une création de valeur importante pour les actionnaires d’Amundi dont la capitalisation boursière (14,1 Md€ au 6 févier 2018) a doublé depuis la cotation le 11 novembre 2015 ; Amundi est ainsi devenue, parmi les asset managers cotés, la 1e capitalisation boursière en Europe et la 4e dans le monde.

 

1. Activité en 2017

Les encours sous gestion combinés atteignent 1 426 Md€ au 31 décembre 2017 bénéficiant de l’apport des encours de Pioneer (242,9 Md€), consolidé à compter du 2nd semestre 2017, d’un niveau élevé de collecte, qui atteint 70,6 Md€[10], et enfin d’un effet marché favorable (+ 26,7 Md€) en particulier sur les actions.

NB : tous les encours et collectes ci-dessous sont présentés en combiné

 

La collecte nette a été à la fois élevée et diversifiée, l’ensemble des segments de clientèle, des expertises de gestion et des zones géographiques ayant enregistré des flux nets positifs ; ceux-ci ont été notamment tirés par une bonne dynamique commerciale dans le Retail (70% du total), par l’International (73% du total) et par les produits Moyen-Long terme (51% du total).

Le segment Retail affiche en effet un niveau élevé d’activité, avec des flux nets en 2017 de +49,6 Md€, réalisés dans l’ensemble des canaux de distribution, à comparer avec +31,5 Md€ en 2016 :

  • Cette collecte est soutenue dans les réseaux en France, notamment en actifs moyen-long terme (+4,4 Md€) grâce notamment aux souscriptions croissantes en Unités de Compte dans les contrats d’assurance-vie, confirmant la tendance positive observée depuis le 2nd semestre 2016.
  • L’activité des réseaux internationaux (+10,2 Md€) progresse significativement, notamment en Italie (+9 Md€) où des flux significatifs sont enregistrés dans les réseaux UniCredit (+6,5 Md€) ce qui illustre le très bon démarrage de l’accord de partenariat.
  • A noter également une très bonne dynamique des Distributeurs tiers (+17,6 Md€ contre +7,3 Md€ en 2016), principalement en Europe, au Japon et aux Etats-Unis.
  • Dans les joint-ventures (JV), la collecte se maintient à un bon niveau (+17,8 Md€) notamment en Chine et en Inde.

Le segment des Institutionnels et Corporates enregistre une collecte nette solide (+21 Md€ en 2017), en retrait cependant par rapport à 2016 (+28,9 Md€) en raison notamment de la réinternalisation d’un mandat par la BCE au T1 2017 pour -6,9 Md€. Hors cet effet, la collecte nette serait quasiment stable.

Toutes les classes d’actifs ont contribué à la collecte nette en 2017. Les actifs Moyen-Long terme représentent +36,2 Md€ (+43,1 Md€ hors le mandat BCE). A noter une dynamique particulièrement favorable dans les expertises suivantes : en ETF (+10,2 Md€ [13]) où Amundi croît deux fois plus vite que le marché [14] en 2017, en immobilier (+4,9 Md€), en actifs des marchés émergents (+7,4 Md€ [13]) et en produits diversifiés (+18,9 Md€).

Enfin, la collecte nette est toujours réalisée majoritairement à l’international (73% de la collecte totale) et dans toutes les zones géographiques. L’activité a été dynamique tant en Europe (France, Italie, Allemagne notamment) qu’aux Etats-Unis et en Asie.

 

2. Résultats en 2017

 

a) Résultats comptables[15]

Les résultats comptables de l’exercice 2017 sont en forte hausse, bénéficiant à la fois de la contribution de Pioneer (consolidé au  2nd semestre) et de la performance financière du Groupe : le résultat net part du Groupe comptable (y compris coûts d’intégration et amortissement des contrats de distribution) s’élève à 681 M€, soit  +19,9 % vs 2016. Le résultat net part du Groupe ajusté[16] est de 800 M€, soit +38 % vs 2016.

 

b) Résultats combinés[17] 

Les résultats combinés, qui permettent d’apprécier la performance du Groupe à périmètre comparable, sont en croissance sensible grâce à une solide progression des revenus (intégrant un niveau élevé de commissions de surperformance et de revenus financiers) et à l’amélioration du coefficient d’exploitation.

  • Les revenus nets[18] s’élèvent à 2 722M€, en hausse de +7,5% par rapport à 2016, en ligne avec la progression des encours sous gestion. Les commissions de surperformance (180 M€) sont en forte croissance, dans un contexte de marché particulièrement favorable. De plus, Amundi a bénéficié d’un niveau de revenus financiers sensiblement élevé (95 M€) lié à des cessions d’actifs.
  • Les charges d‘exploitation[19] sont maitrisées, ne progressant que de +2,1% ; il en résulte un coefficient d’exploitation[16] de 52,4%, en amélioration de 2,8 points, intégrant les premiers effets des synergies.
  • La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence (joint-ventures asiatiques essentiellement) progresse notablement (+16%, en ligne avec les encours), à 33 M€.
  • Compte tenu d’une charge d’impôt[16] de 393 M€, le résultat net part du Groupe ajusté s’élève à 918 M€, en hausse de +14,1% par rapport à 2016.

 

3. Un 4e trimestre 2017 qui s’inscrit dans la continuité des 9 premiers mois

Activité

La  collecte nette affiche un niveau soutenu (+13,1 Md€), tirée par le Retail et les actifs MLT (+10,4 Md€). Par segment de clientèle, les évolutions sont contrastées :

  • une collecte nette Retail robuste (+14,2 Md€ dont +8,3 Md€ hors JV), portée en particulier par la progression des réseaux internationaux (en particulier Italie) et des distributeurs tiers (Europe, Japon). La collecte nette des réseaux France (+1,0 Md€) ainsi que des joint-ventures (+6,0 Md€) demeure dynamique.
  • une légère décollecte nette du segment des Institutionnels (-1,1 Md€), liée à des sorties en produits de trésorerie (effet de saisonnalité), après une collecte nette importante au 3e trimestre (+18 Md€).

Résultats

  • Données comptables :

Le résultat net part du Groupe comptable (y compris coûts d’intégration et amortissement des contrats de distribution) s’élève à 209 M€, soit +37 % vs 2016. Le résultat net part du Groupe ajusté[20] atteint 269 M€, soit +72,6 % vs 2016.

  • Données combinées

Les revenus nets[21], à 751 M€, sont en croissance de +11,6% en lien avec la progression des encours, mais aussi grâce à un montant significatif de commissions de surperformance (82 M€) ainsi que de revenus financiers (34 M€, liés à des plus-values liées à des participations minoritaires). Avec une évolution modérée des charges d’exploitation[22] (+2,9%), le coefficient d’exploitation[20] s’améliore de 4,3 points et s‘établit à 50,8%. Après impôt[20], le résultat net part du Groupe ajusté atteint 269 M€ (+22%).

 

4. Une politique de dividende attractive

Le Conseil d’Administration a décidé de proposer à l’Assemblée Générale, qui se tiendra le 15 mai 2018, un dividende de 2,50 € par action, en numéraire, soit une croissance de +13,6%% vs  2016.

Ce dividende correspond à un taux de distribution de 65% du résultat net part du Groupe hors coûts d’intégration (sur la base du nombre d’actions fin 2017) et à un rendement de 3,6% sur la base du cours de l’action au 6 février 2018 (clôture). Ce dividende sera détaché le 22 mai 2018 et mis en paiement à  compter du 24 mai 2018.

 

II. Ambitions stratégiques 2018-2020

 

L’ambition d’Amundi est de figurer parmi les leaders de l’industrie de la gestion d’actifs dans le monde, sur la base de :

  • la qualité des expertises et services offerts à ses clients,
  • sa dynamique de développement et de profitabilité,
  • son positionnement d’acteur financier engagé.

 

Orientation stratégiques

La dynamique de développement d’Amundi depuis sa création et sa profitabilité illustrent la puissance de son busines-model, fondé sur les principes suivants :

  • une organisation à la fois globale et locale, qui place le client au centre de l’entreprise,
  • une politique d’innovation permettant d’apporter aux clients une large gamme d’expertises conformes à leurs attentes,
  • des infrastructures (IT notamment) de haut niveau,
  • une forte culture entrepreneuriale.

Pour la période 2018-2020, cette stratégie et cette organisation sont confirmées. L’intégration de Pioneer a renforcé ce business model dans trois domaines-clés : les capacités de distribution, les expertises et les talents.

Amundi est ainsi  bien positionné pour poursuivre sa croissance rentable, selon deux axes :

  • Consolider sa position de partenaire de référence dans le Retail, grâce à ses solutions d’épargne au service des réseaux et distributeurs. Amundi bénéficiera de nouveaux leviers de croissance : le partenariat avec les réseaux UniCredit (en Italie, en Allemagne, en Autriche et en Europe de l’Est), une dynamique forte  du marché français, et la capacité à offrir des expertises pour renforcer les relations avec les distributeurs tiers et les JV.  
  • Accélérer son développement sur le segment des Institutionnels. Amundi entend d’une part renforcer sa pénétration sur l’ensemble des zones géographiques (Europe, Asie, Etats-Unis), et d’autre part accroitre ses parts de marché grâce à une gamme d’expertises élargie, notamment dans les actions et les obligations US, ainsi que dans les actifs des marchés émergents.

Par ailleurs, Amundi entend renforcer son positionnement de prestataire de services (IT, plateforme d’accès au marché…) afin de couvrir l’ensemble de la chaîne de valeur.

Acteur financier responsable et reconnu, Amundi a fait de l’engagement sociétal l’un de ses piliers fondateurs dès sa création en 2010. Cette politique sera poursuivie dans trois directions :

  • La généralisation de l’intégration des critères ESG dans ses politiques d’investissement, en complément des critères financiers. Le montant des encours en Investissement Socialement Responsable atteint d’ores et déjà 168 Md€ fin 2017, ce qui fait d’Amundi un leader en Europe.
  • Le renforcement de sa politique d’investisseur solidaire  (« Impact Investing »), notamment par le fonds Finance & Solidarités dont les encours devraient croitre de 160 M€ à 500 M€.
  • La poursuite de sa politique d’engagement vis à vis des entreprises et de ses initiatives spécifiques liées au changement climatique : JV avec EDF pour financer les projets liés à la transition énergétique, partenariat avec l’IFC[23] (« Green Bonds »)…

Comme par le passé, la stratégie d’Amundi est fondée sur la croissance organique. Celle-ci a représenté l’essentiel de la progression des encours depuis 2010.

Néanmoins, des opportunités d’acquisitions ciblées pourraient être saisies, dans la mesure où elles renforceraient le business-model et respecteraient les critères financiers du Groupe.

 

Objectifs financiers 2018-2020

Les objectifs financiers du Groupe pour la période 2018-2020 sont réévalués par rapport à ceux communiqués lors de la cotation et sont les suivants :

  • Activité : une collecte nette cumulée d’au moins 150 Md€ sur trois ans (contre 120 Md€ pour la précédente période 2016-2018) dont 60 Md€ pour le Retail, 60 Md€ pour les Institutionnels et 30 Md€ dans les JVs ;
  • Efficacité opérationnelle : un coefficient d’exploitation ≤ à 53% (contre ≤ à 55% précédemment), qui inclura certains réinvestissements destinés à financer la croissance future ;
  • Rentabilité : un doublement du résultat net par rapport à 2015 (année de la cotation) correspondant à
    • un résultat net comptable ≥ à 1 Md€ en 2020,
    • un résultat net ajusté ≥ à 1,05 Md€, soit une croissance annuelle moyenne d’environ +7% entre 2017 [24] et 2020, contre +5% auparavant ;
  • Dividende : un taux de distribution à 65% du résultat net (hors coûts d’intégration).

 

III. Autres informations

 

Augmentation de capital réservée aux salariés

Une augmentation de capital réservée aux salariés devrait avoir lieu mi-2018 [25]. Cette opération, qui vient renforcer le sentiment d’appartenance des collaborateurs après l’acquisition de Pioneer, sera réalisée dans le cadre des autorisations juridiques existantes votées par l’Assemblée générale de mai 2017.

L’incidence de cette opération sur le Bénéfice net par Action devrait être négligeable : le volume maximal de titres créés sera de 900 000 titres (soit moins de 0,5% du capital et des droits de vote) et la décote proposée aux salariés devrait être du même ordre que celle proposée lors de la première augmentation de capital réservée aux salariés en décembre 2015 (20%).

 

Nomination d’un nouveau membre du Conseil d’Administration

Le Conseil d’Administration d’Amundi a décidé de nommer Gianni Franco Papa, Directeur Général Délégué d’UniCredit, comme censeur, représentant du nouveau réseau partenaire d’Amundi. Il succède à François Veverka.

 

Calendrier de communication financière

  • 27 avril 2018 :              publication des résultats du 1er trimestre 2018
  • 15 mai 2018 :               Assemblée générale des actionnaires
  • 22 mai 2018 :               détachement du dividende
  • 24 mai 2018 :               mise en paiement du dividende
  • 2 août 2018 :                publication des résultats du 1er semestre 2018
  • 26 octobre 2018 :         publication des résultats des neuf premiers mois 2018

***

 

[1] Les résultats nets combinés visent à présenter les évolutions économiques d’Amundi après l’intégration de Pioneer, en année pleine, pour les exercices 2016 et 2017. Les résultats combinés intègrent donc 12 mois de résultat Pioneer pour ces deux années.

[2] Les données ajustées sont avant amortissement des contrats de distribution et avant coûts d’intégration de Pioneer qui ont une nature exceptionnelle.

[3] Données combinées intégrant Pioneer en 2016 et 2017

[4] Actifs hors trésorerie: actions, obligations, multi-actifs, actifs réels, alternatifs et structurés

[5] Encours et collecte incluant les actifs conseillés et commercialisés, et comprenant 100 % des encours gérés et de la collecte des JV asiatiques ; pour Wafa au Maroc, les encours sont repris pour leur QP

[6] Hors coûts exceptionnels liés à l’’intégration de Pioneer  et hors amortissement des contrats de distribution

[7] Les résultats comptables intègrent les résultats de Pioneer depuis la date d’acquisition effective (le 3 juillet 2017). En conséquence les résultats Amundi intègrent Pioneer seulement au 2nd semestre 2017. Pour 2016, les résultats Amundi n’intègrent aucun résultat de Pioneer.

[8] Voir détails et hypothèses page 7

[9] A partir d’un résultat net 2017 combiné et ajusté, incluant un niveau de produits financier normalisé

[10] Données combinées Amundi + Pioneer

[11] Hors coûts d’intégration de Pioneer (135 M€ avant impôts et 88 M€ après impôts en  2017) et hors amortissement des contrats de distribution (44  M€ avant impôts et 30 M€ après impôts en  2017)

[12] Hors coûts d’intégration en 2017. Calculé sur un BNPA comptable, le taux de croissance annuelle moyen est de +5,8%.

[13] Hors JVs

[14] Source Deutsche Bank ETF Market  review à  fin décembre  2017

[15] Les résultats comptables intègrent les résultats de Pioneer depuis la date d’acquisition effective (le 3 juillet 2017). En conséquence les résultats Amundi intègrent Pioneer seulement au 2nd semestre 2017. Pour 2016, les résultats Amundi n’intègrent aucun résultat de Pioneer.

[16] Hors coûts d’intégration et hors amortissements des contrats de distribution

[17] Données combinées en 2016 et 2017 : 12 mois Amundi + 12 mois Pioneer

[18] Hors amortissement des contrats de distribution (UniCredit, SG et Bawag) 

[19] Hors coûts d’intégration Pioneer

[20]  Hors amortissement des contrats de distribution  et hors coûts d’intégration Pioneer

[21]  Hors amortissement des contrats de distribution 

[22]  Hors coûts d’intégration Pioneer

[23] International Finance Corporation, filiale de la Banque Mondiale

[24] Résultat net 2017 combiné et ajusté, incluant un niveau de produits financier normalisé

[25]Sous réserves des agréments nécessaires

[26] Résultat net 2017 combiné et ajusté, avec un niveau de produits financier normalisé
 

Activité : une collecte nette cumulée d’au moins 150 Md€ sur 3 ans dont :

  • 60 Md€ pour le Retail,
  • 60 Md€ pour les Institutionnels,
  • 30 Md€ dans les JVs

Efficacité opérationnelle : un coefficient d’exploitation ≤ à 53% qui inclura certains réinvestissements destinés à financer la croissance future.

Rentabilité : un doublement du résultat net par rapport à 2015 (année de la cotation) :

  • un résultat net comptable ≥ à 1 Md€ en 2020,
  • un résultat net ajusté ≥ à 1,05 Md€, soit une croissance annuelle moyenne d’environ +7% entre 2017 [26] et 2020

Dividende : un taux de distribution de 65% du résultat net (hors coûts d’intégration)

Hypothèses

Ces objectifs tiennent compte des hypothèses suivantes :

  • absence d’effet marché sur la période,
  • stabilité de la marge moyenne sur encours (hors JVs).

Sensibilité-clés

           
           

Evolution des marchés Actions

+/- 10%

        

  +/- €25/30 Md€

d’actifs sous gestion

 

+/- €80-85 M€ de revenus nets
(run-rate, hors commissions de surperformance)

           
           

Evolution des Taux

+/- 100 pts

-/+ €30-35 Md€

d’actifs sous gestion

       

-/+ 35-40 M€ de revenus nets
(run-rate, hors commissions de surperformance)

           
           

Ces sensibilités n’incluent pas un effet indirect des variations de marché sur la collecte nette.

***

 


[26] Résultat net 2017 combiné et ajusté, avec un niveau de produits financier normalisé

En M€

 

2017

 

2016

 

Variation

 

Q4.2017

 

Q4.2016

 

Variation

Revenus nets  (2)

 

2 301

 

1 694

 

35,8%

 

751

 

447

 

68,0%

dont Commissions de gestion nettes

 

2 029

 

1 510

 

34,4%

 

636

 

388

 

63,7%

dont Commissions de surperformance

 

175

 

115

 

52,2%

 

82

 

28

 

NS

dont Produits nets financiers et autres produits (2)

 

97

 

69

 

40,9%

 

34

 

31

 

8,3%

Charges d'exploitation ajustées  (3)

 

-1 173

 

-878

 

33,7%

 

-381

 

-236

 

61,8%

Résultat brut d'exploitation ajusté  (2) (3)

 

1 128

 

816

 

38,2%

 

370

 

212

 

74,9%

Coefficient d'exploitation ajusté  (2) (3)

 

51,0%

 

51,8%

 

-0,8 pt

 

50,8%

 

52,7%

 

-1,9 pt

Coût du risque & Autres

 

-15

 

-1

 

NS

 

-8

 

0

 

NS

Sociétés mises en équivalence

 

33

 

28

 

16,3%

 

9

 

8

 

11,8%

Résultat avant impôt  (2) (3)

 

1 146

 

844

 

35,8%

 

370

 

219

 

69,1%

Impôts sur les sociétés   (2) (3)

 

-347

 

-264

 

31,5%

 

-102

 

-63

 

60,9%

Résultat net part du Groupe ajusté  (2) (3)

 

800

 

579

 

38,0%

 

269

 

156

 

72,6%

Amortissement des contrats de distribution net d'impôts

 

-30

 

-11

 

NS

 

-12

 

-3

 

NS

RNPG Amundi avant coûts d'intégration

 

769

 

568

 

35,4%

 

256

 

153

 

67,6%

Coûts d'intégration Pioneer net d'impôts

 

-88

 

0

 

NS

 

-47

 

0

 

NS

Résultat net part du Groupe

 

681

 

568

 

19,9%

 

209

 

153

 

37,0%

BNPA (€)

 

3,54

 

3,40

 

4,3%

 

 

 

 

 

 

BNPA ajusté (€)

 

4,16

 

3,46

 

20,0%

 

 

 

 

 

 

​(1) Résultats comptables : en 2017 et 2016, l’information correspond :

  • Pour 2017 : addition des données d’Amundi (12 mois d’activité) et de Pioneer (6 mois d’activité).
  • Pour le T4 : addition des données d’Amundi (T4) et de Pioneer (T4).

Ajustements : Retraitement des revenus nets comptables de l’amortissement des contrats de distribution (UniCredit à compter du 1er juillet 2017, SG et Bawag en 2016 et 2017), et retraitement des charges d’exploitation comptables 2017 des coûts d’intégration de Pioneer.  Ces deux éléments sont repris nets d’impôts  dans le tableau ci-dessus.

(2) Hors amortissement des contrats de distribution   

(3) Hors coûts d’intégration Pioneer

 

 

 

En M€

 

2017

 

2016

 

Variation

 

Q4.2017

 

Q4.2016

 

Variation

Revenus nets (2)

 

2 722

 

2 533

 

7,5%

 

751

 

673

 

11,6%

        dont commissions de gestion  nettes

 

2 445

 

2 327

 

5,1%

 

636

 

597

 

6,4%

        dont commissions de surperformance

 

180

 

133

 

35,1%

 

82

 

44

 

85,8%

Produits nets financiers et Autres produits (2)  

 

97

 

73

 

32,9%

 

34

 

31

 

     8,3%

Charges d'exploitation ajustées (3)

 

-1 428

 

-1 399

 

2,1%

 

-381

 

-371

 

2,9%

Résultat brut d'exploitation ajusté (2) (3)

 

1 295

 

1 134

 

14,2%

 

370

 

302

 

22,4%

Coefficient d'exploitation ajusté (2) (3)

 

52,4%

 

55,2%

 

-2,8 pt

 

50,8%

 

55,1%

 

-4,3 pt

Coût du risque & Autres

 

-16

 

-5

 

NS

 

-8

 

-1

 

NS

Sociétés mises en équivalence

 

33

 

28

 

16,3%

 

9

 

8

 

11,8%

Résultat avant impôt (2) (3)

 

1 311

 

1 158

 

13,3%

 

370

 

309

 

19,9%

Impôts sur les sociétés (2) (3)

 

-393

 

-352

 

11,8%

 

-102

 

-88

 

15,2%

Résultat net part du Groupe ajusté (2) (3)

 

918

 

805

 

14,1%

 

269

 

220

 

22,0%

Amortissement des contrats de distribution net d'impôts

 

-30

 

-11

 

NS

 

-12

 

-3

 

NS

Coûts d'intégration Pioneer net d'impôts

 

-88

 

0

 

NS

 

-47

 

0

 

NS

Résultat net part du Groupe

 

800

 

794

 

0,8%

 

210

 

218

 

-3,7%

(1) Résultats combinés : en 2017 et 2016, l’information correspond :

  • Pour 2017 : addition des données d’Amundi (12 mois d’activité) et de Pioneer (12 mois d’activité).
  • Pour le T4 : addition des données d’Amundi (T4) et de Pioneer (T4).

Ajustements : retraitement des revenus nets de l’amortissement des contrats de distribution (UniCredit à compter du 1er juillet 2017, SG et Bawag en 2016 et 2017), et retraitement des charges d’exploitation 2017 des coûts d’intégration de Pioneer.  Ces deux éléments sont repris nets d’impôts dans le tableau ci-dessus.

(2) Hors amortissement des contrats de distribution  

(3) Hors coûts d’intégration Pioneer

(Md€)

Encours sous gestion

Collecte nette

Effet

marché

Effet périmètre

 

Au 31/12/2015

985

 

 

 

 

Flux T1 2016

 

+13,8

-11,6

/

 

Au 31/03/2016

987

 

 

 

 

Flux T2 2016

 

+3,0

+13,6

/

 

Au 30/06/2016

1 004

 

 

 

 

Flux T3 2016

 

+22,3

+19,7

+8,6

KBI GI

Au 30/09/2016

1 054

 

 

 

 

Flux T4 2016

 

+23,1

+0,1

+5,0

CAI Investors

Au 31/12/2016

1 083

 

 

 

 

Flux T1 2017

 

+32,5

+12,5

/

 

Au 31/03/2017

1 128

 

 

 

 

Flux T2 2017

 

-3,7

-3,1

/

 

Au 30/06/2017

1 121

 

 

 

 

Intégration de

Pioneer Investments

/

/

/

+242,9

Pioneer

Flux T3 2017

 

+31,2

+5,3

/

 

Au 30/09/2017

1 400

 

 

 

 

Flux T4 2017

 

          +13,1

                +12,7

/

 

Au 31/12/2017

              1 426

 

 

 

 

 

 

   

Encours

Encours

% var.

 

Collecte

Collecte

 

Collecte

Collecte

Collecte

(Md€)

   

31.12.17

31.12.16

/31.12.17

 

12M17

12M16

 

T4-17

T3-17

T4-16

Réseaux France*

   

107

100

+7,3%

 

+4,0

-2,6

 

+1,0

+1,8

+1,7

Réseaux internationaux & JV

   

236

206

+14,8%

 

+28,0

+26,8

 

+8,4

+7,0

+12,6

Distributeurs tiers

   

181

163

+11,2%

 

+17,6

+7,3

 

+4,8

+4,3

+5,2

Retail

   

524

469

+11,9%

 

+49,6

+31,5

 

+14,2

+13,1

+19,5

Institutionnels** & souverains

   

354

340

+4,2%

 

+10,8

+17,1

 

-5,3

+11,3

-2,0

Corporates & Epargne entreprise

   

129

115

+11,6%

 

+7,9

+13,8

 

+5,0

+6,3

+11,8

Assureurs CA & SG

   

419

405

+3,4%

 

+2,3

-2,0

 

-0,8

+0,4

-7,7

Institutionnels

   

902

860

+4,8%

 

+21,0

+28,9

 

-1,1

+18,0

+2,1

                         

TOTAL

   

1 426

1 329

+7,3%

 

+70,6

+60,4

 

+13,1

+31,2

+21,6

dont JV

   

118

99

+18,3%

 

+17,8

+24,8

 

+6,0

+4,5

+12,3

Réseaux France : collecte nette sur actifs moyen-long terme de +4,4 Md€ en 2017, dont +0,9 Md€ au T4 2017

** Y compris Fonds de fonds

 

(Md€)

   

Encours 31.12.17

Encours 31.12.16

% var. /31.12.16

 

Collecte 12M17

Collecte 12M16

 

Collecte T4-17

Collecte T3-17

Collecte T4-16

Actions

   

232

200

+16,2%

 

+10,7

+10,5

 

+3,7

+2,9

+1,3

Diversifiés

   

256

231

+10,6%

 

+18,9

+12,1

 

+5,7

+4,9

+3,8

Obligations

   

646

644

+0,3%

 

+3,8*

+21,3

 

-0,2

+7,0

+12,5

Réels, alternatifs et structurés

   

70

65

+7,8%

 

+2,8

+1,3

 

+1,2

-0,1

+0,9

ACTIFS MLT

   

1 203

1 140

+5,6%

 

+36,2

+45,2

 

+10,4

+14,7

+18,5

Trésorerie

   

223

189

+17,7%

 

+34,4

+15,2

 

+2,7

+16,5

+3,1

                         

TOTAL

   

1 426

1 329

+7,3%

 

+70,6

+60,4

 

+13,1

+31,20

+21,6

Effet de la réinternalisation par la BCE  d’un mandat de gestion au T1 2017  (-6,9 Md€)

 

 

   

Encours

Encours

% var.

 

Collecte

Collecte

 

Collecte

Collecte

Collecte

(Mds€)

   

31.12.17

31.12.16

/31.12.16

 

12M17

12M16

 

T4-17

T3-17

T4-16

France

   

841*

800

+5,1%

 

+19,4

+16,0

 

-8,3

+19,3

-1,7

Europe hors France

   

325

295

+10,0%

 

+22,9

+18,3

 

+10,8

+4,5

+9,6

Asie

   

177

153

+15,9%

 

+23,6

+26,7

 

+8,3

+7,2

+13,3

Reste du monde

   

83

81

+3,0%

 

+4,7

-0,6

 

+2,3

+0,2

+0,4

                         

TOTAL

   

1 426

1 329

+7,3%

 

+70,6

+60,4

 

+13,1

+31,2

+21,6

TOTAL Hors FRANCE

   

585

529

+10,7%

 

+51,2

+44,4

 

+21,4

+11,8

+23,3

dont 405 Md€ pour les assureurs Groupe  

 

I. Compte de résultat 2017

 

  1. Données comptables

En 2017, l’information correspond à 12 mois d’activité d’Amundi et à 6 mois d’activité de Pioneer depuis le 1er juillet 2017. En 2016, l’information correspond à 12 mois d’activité d’Amundi.

Afin de présenter un compte de résultat plus proche de la réalité économique, les ajustements suivants sont réalisés :

  • en 2017 : retraitement des coûts d’intégration liés à Pioneer
  • en 2016 et en 2017 : amortissement des contrats de distribution (comptabilisé en déduction des revenus nets) avec SG et BAWAG, et à compter du T3 2017 avec UniCredit.
  1. Données combinées

En 2017 et 2016, l’information correspond :

  • pour l’année : à l’addition des données d’Amundi (12 mois d’activité) et de Pioneer (12 mois d’activité).
  • pour le T4 : à l’addition des données d’Amundi (T4) et de Pioneer (T4).

Les données Pioneer pour 2016 et au S1 2017 tiennent compte notamment des éléments suivants :

  • Périmètre concerné par la transaction (hors Pologne et hors Inde)
  • Normalisation du taux d’impôt de Pioneer

Les données combinées sont différentes des données pro forma (telles que présentées dans le Document de Référence 2016) qui intégraient des retraitements liés aux hypothèses de financement de l’acquisition de Pioneer : frais financiers supplémentaires, moindres produits financiers.

  1. NB : sur les données comptables et combinées

Coûts d’intégration de Pioneer Investments :

  • Exercice 2017 : 135 M€ avant impôts et 88 M€ après impôts
  • T4 2017 : 77 M€ avant impôts et 47 M€ après impôts 

Amortissement des contrats de distribution :

  • Exercice 2017 : 44 M€ avant impôts et 30 M€ après impôts

T4 2017 : 18 M€ avant impôts et 12 M€ après impôts 

 

II. Amortissement des contrats de distribution avec UniCredit

Lors de l’acquisition de Pioneer, des contrats de distribution de 10 ans ont été conclus avec les réseaux d’UniCredit en Italie, Allemagne, Autriche et République Tchèque; la valorisation brute de ces contrats s’élève à 546 M€ (comptabilisés au bilan en Actifs Incorporels). Parallèlement, un montant d’Impôt Différé Passif de 161 M€ a été reconnu. Le montant net est donc de 385 M€, qui sont amortis de manière linéaire sur 10 ans, à compter du 1er  juillet 2017.

Dans le compte de résultat du Groupe, l’incidence nette d’impôt de cet amortissement sera de 38 M€ en année pleine (soit 55 M€ avant impôts), comptabilisés en « Autres revenus », et qui viendra s’ajouter aux amortissements existants des contrats de distribution avec SG et Bawag de 11 M€ nets d’impôts en année pleine, soit 17 M€ avant impôts.

 

III. Indicateur Alternatif de Performance

Résultat net ajusté

Afin de présenter un indicateur de résultat plus proche de la réalité économique, Amundi publie un Résultat net ajusté  qui se réconcilie avec le résultat net part du Groupe comptable de la manière suivante :

M€

2017 (1)

2016 (2)

Résultat net comptable part du Groupe

681

568

 + Coûts d'intégration nets d’impôts

+88

0

 + Amortissement des contrats de distribution nets d’impôts

+30

+11

Résultat net ajusté part du Groupe

800

579

(1) 12 mois d'Amundi et 6 mois de Pioneer(2) 12 mois d'Amundi

Résultat net combiné

Par ailleurs, pour apprécier la performance du nouveau Groupe à périmètre comparable, Amundi publie un résultat net combiné qui inclut 12 mois de Pioneer en 2016 et 6 mois de Pioneer en 2017 :

M€

2017

2016

Résultat net comptable part du Groupe

681

568

              + Résultats de Pioneer au 1er semestre 2017

+119

/

+ Résultats de Pioneer année 2016

/

+226

Résultat net combiné part du Groupe

800

794

 

Actionnariat

 

 

31 décembre 2015 

31 décembre 2016 

31 décembre 2017

 

(actions)

% d’intérêt

(actions)

% d’intérêt

(actions)

% d’intérêt

Groupe Crédit Agricole

126 321 001

75,5%

127 001 233

75,6%

141 057 399

70,0%

Salariés

453 557

0,3%

413 753

0,2%

426 085

0,2%

Flottant

40 470 679

24,2%

40 449 438

24,1%

59 985 943

29,8%

Autocontrôle (programme de liquidité)

0

0,0%

61 045

0,1%

41 135

0,02%

Nombre d’actions en fin de période

167 245 237

100,0%

167 925 469

100,0%

201 510 562

100,0%

Nombre moyen d’actions de la période

166 810 578

167 366 374

192 401 181

  • Nombre moyen d’actions en 2015, 2016 et 2017 au prorata temporis

 

 

 

Expert
Contacts
Document
download.success
Malheureusement, il semble que nous ayons eu un petit soucis technique. Pouvez-vous retenter votre chance ?
À propos de Amundi

Amundi est le premier asset manager européen en termes d’actifs sous gestion, et se classe dans le top 10 mondial[1]. Le Groupe gère plus de 1 470 milliards[2] d’euros et compte six plateformes de gestion principales[3]. Amundi offre à ses clients d’Europe, d’Asie Pacifique, du Moyen-Orient et des Amériques une large gamme d’expertises et de solutions d’investissement en gestion active, passive et en actifs réels et alternatifs. Les clients d’Amundi ont également accès à une offre complète d’outils et de services. Ayant son siège social à Paris et cotée en Bourse depuis novembre 2015, Amundi est le premier Groupe de gestion d’actifs européen en termes de capitalisation boursière[4].

Grâce à ses capacités de recherche uniques et au talent de près de 4 500 collaborateurs et experts des marchés, basés dans 37 pays, Amundi fournit aux particuliers, aux clientèles institutionnelles et corporate des solutions d’épargne et d'investissement innovantes pour répondre à leurs besoins, objectifs de rendement et profils de risque spécifiques.

 

Amundi. La confiance, ça se mérite.

Rendez-vous sur www.amundi.com pour plus d’informations ou pour trouver l’équipe Amundi proche de vous.

[1] Source : IPE « Top 400 asset managers » publié en juin 2018 sur la base des encours sous gestion à décembre 2017.

[2] Données Amundi au 30/09/2018

[3] Plateformes de gestion : Boston, Dublin, Londres, Milan, Paris et Tokyo

[4] Capitalisation boursière au 30/09/2018

Une question, un besoin spécifique ?

Sites internet Amundi